Justice: La communauté Bira exige la libération de leurs fils, professeurs Kavarios et Bungishabaku arrêtés à Ituri

 Justice: La communauté Bira exige la libération de leurs fils, professeurs Kavarios et Bungishabaku arrêtés à Ituri
Digiqole Ad

Dans une déclaration rendue publique ce jeudi 06 janvier 2022, la communauté Bira à laquelle appartiennent deux professeurs d’université qui ont été arrêtés la veille dans un dossier de participation à un mouvement insurrectionnel, exige leur libération immédiate.

Cette tribu établie dans le territoire d’Irumu en Ituri dit avoir constaté depuis toujours, “une mauvaise distribution de la justice” lorsqu’il s’agit de ses fils, avant d’appeler à dissocier la milice dénommée Force patriotique et intégrationniste du Congo FPIC et la population civile.

Cette communauté regroupée au sein de l’association culturelle Zunana dit regretter le fait que les deux notables arrêtés sont ceux sur qui il fallait compter pour sensibiliser les miliciens de FPIC à déposer les armes.

Tout en fustigeant une “justice de deux poids deux mesures”, les Bira menacent de retirer leur collaboration avec les autorités à tous les niveaux en ce moment où toutes les options sont sur la table pour endiguer l’insécurité devenue recurente dans cette partie du pays.

Il sied de noter que c’est ce mercredi 05 janvier 2022, que les deux professeurs d’université, Ndudanga Kavarios et Bungishabaku Katho ont été interpellés par l’auditorat militaire supérieur de l’Ituri, avant d’être incarcérés, accusés d’être les co-fondateurs du groupe armé FPIC ayant causé plusieurs exactions contre les populations civiles.

Aristote KAKA/HABARIKWERI.NET

Digiqole Ad

Related post

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *