Ituri/Sécurité : la population d’Irumu appelée à se désolidariser des miliciens Mai-Mai par Yves Katembo acteur politique

 Ituri/Sécurité : la population d’Irumu appelée  à se désolidariser des miliciens Mai-Mai par Yves Katembo acteur politique
Digiqole Ad

L‘acteur politique Yves Katembo Mutume, du territoire d’Irumu, en province de l’Ituri qui est en proie à l’insécurité sort de son silence après différentes attaques des miliciens Mai-Mai, contre des positions des militaires des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), dans la chefferie de Walese-Vonkutu.

Les dernières attaques sont celles qui ont été déplorées aux villages Otomabere et Mambelenga dans le territoire d’Irumu, en Ituri ce vendredi 07 janvier 2022.

Dans une dernière sortie médiatique ce samedi 8 Janvier 2022, cet acteur politique condamne avec la toute dernière énergie ces attaques du groupe Mai-Mai, Kyandenga et invite la population à se désolidariser de ces ennemis de la paix.

Yves Katembo Mutume, pense que ces miliciens servent des baquilles aux rebelles ADF.

«Nous demandons à la population de n’est plus faire confiance aux miliciens Mai-Mai (Kyandenga Ndlr), qui facilitent les activités des combattants ADF. Depuis qu’ils se sont installés à Otomabere, des différentes attaques des rebelles ont été enregistrées contre la population. Ces attaques occasionnent le déplacement de la population et ces miliciens servent des béquilles aux ADF, car il ne s’attaquent pas à eux.» explique-t-il.

Cet acteur politique appelle ces miliciens à déposer les armes et à se rendre à l’armée.

«Nous demandons aux miliciens de favoriser le retour de la paix dans la zone, de déposer les armes, car i il y a un programme pour eux (P-DDRCS, Ndlr), dans le cas contraire, ils seront traqués sans pardon par les forces loyalistes. D’ailleurs, comme l’équipe du coordonnateur de ce programme est encore à Bunia, que ces miliciens amènent leur cahier de charges, dans le but de favoriser la paix.» a poursuivi Yves Katembo Mutume, dans des propos recueillis par Gabriel Ekambu.

Tout en félicitant l’armée pour le dernier exploit contre ces miliciens à Otomabere et Mambelenga, monsieur Yves Katembo a encouragé les forces loyalistes à poursuivre ces assaillants jusqu’à leur dernier retranchement.

Il faut dire que 12 éléments de la coalition ADF-Maï-Maï, (Kyandenga, Ndlr) ont été neutralisés par les forces armées congolaises sous commandement du général Mugisa Muleke Joseph, lors de leur tentative à Otomabere et Mambelenga, dans la chefferie de Walese-Vonkutu (Irumu), ce vendredi 07 janvier 2022. Cette défaite devrait être une leçon pour ces miliciens à déposer les armes, conclut notre source.

Aristote KAKE/HABARIKWERI.NET

Digiqole Ad

Related post

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *