Lubumbashi/Eglise: la 45ème communauté pentecôtiste a organisé un atelier sur l’intégrité d’un serviteur lors des échanges des vœux avec une centaine de pasteurs

 Lubumbashi/Eglise: la 45ème communauté pentecôtiste a organisé un atelier sur l’intégrité d’un serviteur lors des échanges des vœux avec une centaine de pasteurs
Digiqole Ad

Le samedi 15 janvier 2022, le représentant légal deuxième suppléant, le reverendissime pasteur Dieudonné KYABUPE, faisant office du représentant légal empêché, a organisé une grande cérémonie des échanges des vœux avec tous les pasteurs et administratifs de la 45ème communauté pentecôtiste à Lubumbashi, dans la paroisse Kisima Safi.

Profitant de cette rencontre, un grand atelier a été tenu avec pour thème : « le serviteur et l’intégrité  » en faveur de tous les serviteurs de la communauté, en vue de les rappeler l’importance de l’engagement qu’ils ont à servir Dieu en toute intégrité, avec abnégation et passion, pour mener à bien l’œuvre à laquelle ils sont appelés.

Atelier des serviteurs de la 45ème

Au cours de cet atelier, plusieurs valeurs chrétiennes d’un serviteur « bon modèle  » leur ont été rappelées notamment :

• Un caractère doux, à l’exemple de Christ;
• Un dévouement sans limites en servant ;
• La patience et la tolérance ;
• L’amour pour Christ et ses fidèles;
• Le sens du pardon qui ne devra pas être une option mais plutôt une obligation pour un vrai serviteur, etc.

Pour le représentant légal deuxième suppléant faisant office du représentant légal empêché, c’est une coutume dans la 45ème communauté d’organiser chaque début de l’année, la cérémonie des échanges des vœux, pour renforcer les liens entre serviteurs et administratifs, évaluer ensemble le travail fait l’année passée et se fixer des nouvelles perspectives pour l’année en cours :

« Il s’est agit aujourd’hui d’une cérémonie des échanges des vœux entre serviteurs de la 45ème communauté pentecôtiste de l’espace grand Katanga. C’est une coutume chez nous, parce que nous le faisons déjà. Pour aujourd’hui, nous avons saisi l’opportunité afin organiser un atelier en faveur de tous les serviteurs pour pouvoir bien cheminer cette année. A-t-il fait savoir.

Il précise également que parmi ceux qui ont pris part à cette cérémonie, il y avait même ceux qui viennent des autres coins du grand Katanga :

« Nous avons reçu les surintendants de Kipushi, de Likasi, de Kolwezi, et de Lubudi ainsi que leurs secrétaires, sans oublier tous les responsables de toutes nos écoles de la 45ème. C’est vrai qu’en 2021, beaucoup de choses que nous avions pensé organiser n’ont pas été faites, à cause de la pandémie qui a presque tout impacté, mais gloire à Dieu, dans notre communauté, il y a un calme, et tout évolue bien, Dieu nous a soutenu. Explique-t-il.

De manière particulière, le révérendissime pasteur Dieudonné, a rappelé à tous les serviteurs présents à l’atelier, que le cheminement pour cette année, se base sur l’enseignement qu’ils reçoivent ce jour. Pour lui, c’est cet enseignement qui marque le démarrage de l’année.

« Nous souhaitons que nous tous serviteurs de Dieu de la 45ème, nous arrivions à travailler dans l’unité, dans la communion et surtout, que nous répondions tous à la grande vision qui est celle de gagner les âmes dans l’évangélisation. Nous allons relancer cette année ce qu’on appelle  » l’évangélisation à outrance  » c’est pour cela même que le responsable du département de l’évangélisation est à pieds d’oeuvres, car nous aurons plusieurs activités évangéliques qui feront venir les prédicateurs de l’extérieur ; en tout cas, notre plus grand souci cette année, c’est d’abord l’évangélisation. Pour ma part, dès le mois de février ou mars, je m’engage dans les visites de nos districts et autres provinces évangéliques, justement pour poursuivre la grande mission de l’année que je venais tantôt de vous dire. A-t-il informé.

Atelier des serviteurs de la 45 ème

Pour conclure, le représentant légal deuxième suppléant qui s’exprimait devant la presse locale à cette occasion, a fait savoir qu’un autre plus grand besoin sur lequel ils vont s’atteler c’est celui du développement de la communauté:

« Nous allons faire du développement de la communauté, notre fer de lance ; parce que sans le développement on ne saura pas évoluer; nous avons déjà des projets que nous sommes entrain d’exécuter, mais il y en a d’autres que nous allons relancer. Parce que sans argent, il nous est difficilement impossible de nous déplacer vers d’autres provinces évangéliques; a-t-il conclut.

Cette grande activité a été ponctuée par le partage d’un cocktail en toute convivialité.

Gédéon ELONGA/HABARIKWERI.NET

Digiqole Ad

Related post

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *