Journée internationale de la francophonie : Joseph Mwinkeu Tshiend, ambassadeur de la jeunesse francophone d’Afrique au Haut-Katanga a appelé les jeunes à promouvoir le français dans leurs domaines d’activités

 Journée internationale de la francophonie : Joseph Mwinkeu Tshiend, ambassadeur de la jeunesse francophone d’Afrique au Haut-Katanga a appelé les jeunes à promouvoir le français dans leurs domaines d’activités
Digiqole Ad

Chaque année, à la date du 20 mars, la Journée internationale de la Francophonie est célébrée dans le monde entier, dans les pays francophones mais aussi dans ceux où la langue française est moins répandue.

Cette date fait référence à la naissance, le 20 mars 1970 à Niamey (Niger), de l’Agence de coopération culturelle et technique, qui allait devenir l’Organisation internationale de la Francophonie.

Cette année, cette journée s’inscrit sous le thème « La Francophonie de l’avenir », pour souligner le soutien de la Francophonie à la Jeunesse et à ses aspirations, notamment dans les domaines de l’entreprenariat, du numérique et du développement durable.

En 2022, le 20 mars est célébré officiellement à Dubaï, dans le cadre de la programmation de l’OIF à l’exposition universelle qui a débuté en octobre 2021.

Au programme : des conférences « Inspirations francophones » pour valoriser les innovations et les jeunes talents de la Francophonie de l’avenir, des projections de films soutenus par l’OIF, une cérémonie officielle en présence de la Secrétaire générale de la Francophonie, un grand concert de la Francophonie, etc.

À Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, les jeunes francophones réunis au sein de l’ambassade de la jeunesse francophone d’Afrique, ont célébré avec faste cette journée accompagnés de l’ambassadrice d’Afrique centrale, madame Cynthia Kana MALOBA, de l’ambassadeur du Haut-Katanga, monsieur Joseph Mwinkeu Tshiend, de l’ambassadeur du Lualaba, monsieur Patrick Nzeng Kapend, de la directrice de l’institut de français, de la responsable de la Wallonie Bruxelles, de plusieurs entrepreneurs, personnalités publiques, ainsi que des autorités politico-administratives de Lubumbashi.

Prenant la parole pour son mot de bienvenue, l’ambassadeur du Haut-Katanga a d’abord retracé l’historique de la francophonie, ensuite, appelé les jeunes de sa juridiction à promouvoir le français dans leurs domaines d’activités.

« Mes très chers et respectueux invités, en vos titres et qualités respectifs, c’est pour moi un honneur de vous accueillir dans ce merveilleux cadre de la salle Bukavu du Pullman Hôtel, pour qu’ensemble, nous célébrions la journée internationale de la francophonie. Au cours de cette célébration, mon ambassade a voulu honorer le parcours jusque-là élogieux de tous les entrepreneurs et personnalités politiques, qui contribuent chaque jour à la promotion du français dans ce qu’ils font, en leur décernant fièrement le prix spécial de la francophonie en présence de leurs proches. Vous l’avez certes mérité, nous vous invitons à garder cette même lancée pour que le monde francophone de demain soit plus meilleur que celui d’aujourd’hui. À tous les jeunes de ma juridiction, je vous appelle également à tout faire, autant que vous le pourrez, pour promouvoir le français dans vos domaines d’activités respectifs, afin de renforcer le lien de solidarité et de forte communication dans notre monde francophone. » A-t-il discouru.

La remise des prix spéciaux de la francophonie était un moment fort de la cérémonie, parce que les nominés ont reçu des ovations frénétiques, pour les encourager à faire plus.

Parmi les nominés, il y avait monsieur Ally Banza Chitung, le plus jeune de tous, monsieur Pascal Kabangi, monsieur Patrick Katengo, le président du Forum national de la jeunesse, madame Joëlle Binti, l’honorable Thomas Lupata, rapporteur de l’assemblée provinciale, monsieur Checain Malandji etc.

Cette soirée riche en couleurs, était agrémentée par les violonistes de la Wallonie Bruxelles.

Gédéon ELONGA/HABARIKWERI.NET

Digiqole Ad

Related post

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *