Lubumbashi: le dignitaire d’État Privato Ilunga Ley, sauve le policier qui avait reçu deux balles dans sa jambe

 Lubumbashi: le dignitaire d’État Privato Ilunga Ley, sauve le policier qui avait reçu deux balles dans sa jambe
Digiqole Ad

Monsieur Privato Ilunga Ley, dignitaire d’État, a sauvé la vie du policier sur qui un élément de la garde républicaine avait tiré deux balles, pour n’avoir pas laissé passer un motard qui tenait à tout prix, depasser les limites érigées par l’arrêté du maire adjoint, interdisant l’accès des motards au centre ville de Lubumbashi.

La scène s’était passée en début de la soirée du vendredi 01er avril 2022, sur l’avenue Moero coin Kamanyola.

D’après les informations recueillies par lushi.actu.com, un motard transportait un homme qui voulait forcer le passage. Les éléments de la PNC qui étaient à ce check point, ont demandé au motard et à son client de rebrousser chemin car la moto ne pouvait passer pour accéder au centre ville, étant donné que c’était là, le périmètre limité par l’arrêté urbain. Malgré l’insistance, expliquent les témoins qui se sont exprimés à lushi.actu, les policiers n’avaient pas cédé.

C’est ainsi que le client sur la moto très furieux, est allé prendre une jeep qui avait à son bord des éléments de la garde républicaine pour rechercher les policiers qui lui ont refusé le passage.

Selon les témoins, un policier a été de force embarqué dans la Jeep par les éléments de la garde républicaine. N’étant pas d’accord avec l’acte posé par les GR, les policiers ont voulu défendre leur coéquipier et dans toute cette embrouille, le feu a été ouvert sur un policier qui a reçu deux balles dans sa jambe suite à la colère d’un éléments de la GR.

Quelques minutes plus tard, monsieur Privato Ilunga Ley, est passait par là. Ayant constaté le dégât, il ne s’est pas empêché de transformer sa jeep en ambulance, pour sauver le policier qui était abandonné au sol.

« J’ai pris le Policier à bord de mon véhicule. J’ai vu ses chefs hiérarchiques au niveau de l’état-major de commandement de la PNC. Ensemble, nous l’avons acheminé aux cliniques universitaires pour la prise en charge mediacle », explique-t-il au standard de Luashiactu.com

Selon les dernières informations, le policier hospitalisé est en bonne santé car toutes les deux balles ont bel et bien été retirées de sa jambe.

Pour rappel, ayant constaté la multiplicité des arrêts des motards au centre ville, chose qui est aussi à la base des embouteillages incessants, le maire adjoint de Lubumbashi, madame Laurianne Kalombo Mwewa a signé un arrêté, interdisant l’accès au centre ville des motards, tout en décrivant les limites des périmètres qu’ils doivent respecter.

Cette mesure est entrée en vigueur à partir du 29 mars 2022. En ce même jour, il y a eu contestation et révolte des motards, qui selon eux, la mesure est discriminatoire. La police avait même, usé du gaz lacrymogène pour les disperser. Jusqu’à ce jour, depuis le début de l’exécution de la mesure du maire adjoint, pendant le jour, aucun motard n’a jamais accédé au centre ville.

Chose que tous les lushois ont apprécié, y compris même les députés provinciaux qui ont promis soutenir et accompagner le maire adjoint.

Gédéon ELONGA/HABARIKWERI.NET

Digiqole Ad

Related post

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *