En mission d’itinerance à Kambove et Likasi, le proved Joseph Mwinkeu Tshiend du Haut-Katanga1 martèle sur la perrenisation de la gratuité primaire publique, la bonne gouvernance et le strict respect des instructions officielles en vigueur dans le sous-secteur de l’EPST

 En mission d’itinerance à Kambove et Likasi, le proved Joseph Mwinkeu Tshiend du Haut-Katanga1  martèle sur la perrenisation de la gratuité primaire publique, la bonne gouvernance et le strict respect des instructions officielles en vigueur dans le sous-secteur de l’EPST
Digiqole Ad

L’autorité éducationnelle du Haut-Katanga1, monsieur Joseph Mwinkeu Tshiend, a fait son itinérance de ce mercredi 10 janvier 2024 dans les écoles publiques et privées agréées de sous-divisions de Kambove, Likasi1 et Likasi 2, situées à près de 150 km de la ville de Lubumbashi.

Selon l’agenda du responsable de la province éducationnelle révélé à la presse tôt le matin, l’itinérance de ce mercredi était premièrement consacrée à la supervision de la reprise des cours dans les écoles du Haut-Katanga profond, notamment dans le secteur de Lufira, à la mission catholique Kapolowe et dans les écoles de Likasi; deuxièmement, elle portait sur la forte sensibilisation de chefs d’établissements sur la pérennisation de la gratuité primaire publique, l’amélioration de la qualité de l’enseignement, la bonne gouvernance et le respect strict de toutes les instructions dictées par son Excellence monsieur le ministre de l’epst, le professeur Tony Mwaba Kazadi.

« Nous faisons ce déplacement matinal de Lubumbashi à Kambove et Likasi avec les membres du comité provincial, dans le but de nous imprégner de la situation de la reprise des cours dans les écoles de l’intérieur. De plus, comme c’est un mercredi d’itinerance, je me prêterai à l’exercice du rappel ferme de toutes les instructions qui nous ont été communiquées par son Excellence monsieur le ministre de l’epst, le professeur Tony Mwaba Kazadi. Sans oublier qu’il est de mon devoir de contrôler l’effectivité de la gratuité primaire publique et d’insister sur sa perrenisation, de rappeler les attentes de cette annéescolaire, qui sont notamment, l’amélioration de la qualité de l’enseignement, la bonne gouvernance et la redevabilité à tous les niveaux. » A-t-il fait savoir.

Le proved Joseph Mwinkeu Tshiend accompagné de monsieur Mpundu Futa IPP intérimaire, de monsieur Joël Kalumba diprocope intérimaire et de trois autres collaborateurs, tous conduits par les trois comités sous-provinciaux de l’EPST, ont visité le C.S lumière du Christ, l’E.P Bungu Bungu, l’E.P Tufunde, l’E.P Kapwanino, l’E.P Ngoy Kongolo, le C.S Vyombo, l’E.P Mwanga, l’E.P Mapinduzi et l’institut Kalunga source du savoir.

Dans toutes les écoles de la sous-division de Kambove, le constat est amer, car la reprise est timide jusqu’au troisième jour, depuis le lundi. Cette timidité, explique un chef d’établissement, se justifie par le fait que les parents n’ont pas pu libérer leurs enfants, à cause du faux communiqué attribué au ministre de l’epst, qui reportait au 15, la reprise des cours.

« En dépit de tous nos efforts fournis pour sensibiliser les parents que la reprise des cours est confirmé pour le lundi 08 janvier, les enfants n’ont toujours pas repris le chemin de l’école. Certains parents disent qu’ils ont peur de les libérer à cause de la situation politique actuelle et d’autres ont cru en ce faux communiqué qui a circulé dans les réseaux sociaux. » A expliqué le chef d’établissement de l’école primaire Ngoy Kongolo de la mission Kapolowe.

Suite à ce constat amer, le directeur Joseph Mwinkeu Tshiend a échangé avec la cheffe de secteur de la Lufira, madame Eneya Kyamabamba Ruth et le responsable de la coordination catholique sur les stratégies de sensibilisation des parents d’élèves pour envoyer leurs enfants à l’école et sur la pérennisation de la gratuité primaire publique ainsi que le respect des instructions officielles en vigueur.

À Likasi par contre, les élèves ont réellement repris le chemin de l’école, car partout où est passé le comité provincial, les enseignements se donnaient normalement.

À la fin de cette tournée d’itinerance, monsieur le proved a réuni tous les membres de trois comités sous-provinciaux à savoir, Kambove, Likasi et Likasi2, dans la salle des réunions de la coordination catholique, pour les inviter à être vigilants, sur le pied de guerre, permanents dans les écoles pour veiller à la bonne gouvernance et faire respecter scrupuleusement les instructions.

Gédéon ELONGA Béni/HABARIKWERI.NET

Digiqole Ad

Related post

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *