CAN 2023/RDC-GUINÉE : Un quart d’écarts de langage entre Léopolds et Syli pour un match qui s’annonce alléchant !

 CAN 2023/RDC-GUINÉE : Un quart d’écarts de langage entre Léopolds et Syli pour un match qui s’annonce alléchant !
Digiqole Ad

Si la Guinée, elle, est déterminée à renvoyer la RDC à la Maison, dans les rangs congolais l’on est plutôt réservés à l’occasion du match de quart de finale à la can Côte d’Ivoire. En conférence de presse d’avant match, les coachs de deux équipes ont donné le coup d’envoi de la partie avant de monter sur l’aire de jeu pour accomplir chacun sa mission. Sans y aller par le dos de la cuillère, le sélectionneur national de la Guinée, Kaba DIAWARA, a exprimé son envie de battre la RDC sans se poser des questions sur le plan à mettre en place pour y arriver.

« On a pas de plan spécial. Maintenant nous sommes prêts à gagner(…)contre la RDC ». En brandissant la fameuse chicotte congolaise contre les Léopards eux-mêmes. Le technicien guinéen et ses protégés ne se sentent pas encore prêts à faire leurs valises, l’a indiqué l’ancien international du Syli national à ses adversaires congolais. « Mes gars sont dans le même état d’esprit que la RDC et on va tout faire pour vous renvoyer à la maison avec votre chicotte ».

A cette déclaration pleine de confiance qui rend encore passionnant ce face-à-face, le manager de la sélection congolaise, toujours caractérisé par l’humilité, a salué la qualité de la sélection guinéenne et s’est montré prêt à relever le défi.

« Nous ne sommes pas favori face à la Guinée. La Guinée est une belle équipe, très bien organisée dans son système de jeu. Nous faisons preuve d’humilité, nous sommes encore perfectibles avec de larges marges de progression tout en étant conscients de nos points forts », a déclaré Sébastien DESABRE.

Par ailleurs, l’histoire des confrontations entre les deux forces en présence renseigne des résultats mitigés dans leur duel sur différents tableaux. A la CAN 1974 au Caire où Guinéens et Zaïrois étaient dans la même poule, le Zaïre l’avait emporté gagné 2 buts à 1. Encore logés dans la même poule en 2004 à la CAN tunisienne, la Guinée avait eu raison cette fois-là de la RD Congo (2-1 ) et éliminait les Simba pour filer en 1/4 grâce aux buts de Titi Camara et Pascal Feindouno contre un but de Ekanga Elundi, compère d’attaque de Lualua.

Le Syli réussira encore à mettre au carreau les Léopards en 1979 lors sa qualification pour Lagos 80 au grand désarroi du Zaïre de Lobilo, Mayele Kiyika, Mayanga, Lofombo et consorts. Alors qu’en 2016 et 2017 sous les rênes de Jean-Florent IBENGE, la RDC prendra le dessus sur la Guinée, 2 contre 1 et 3 buts à 1, lors de la double confrontation des Éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018. Encore en 2016, les deux nations en équipe A’ avaient rendez-vous au CHAN rwandais en demi-finale. Le nul de 1 but partout était le score de partie avant de voir la RDC s’imposer aux tirs au but. Et en 4 matchs amicaux, les Léopards ont 2 victoires contre 2 nuls.

Loin du devoir de mémoire c’est aujourd’hui à la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations en Côte d’Ivoire, une compétition qui est du bonus pour Desabre là où le quart de finale est un exploit historique pour Diawara. Les deux équipes étant en pleine renaissance, ce face-à-face a tout d’un choc sans favoris où toutes les surprises sont envisageables entre deux adversaires imprévisibles depuis le go de la compétition. En 4 matches disputés, le Syli national a 2 victoires, une défaite et un nul alors que les Léopards n’ont que des matches nuls. Les deux équipes ont chacune pris 3 buts pour en marquer autant.

Dans une CAN où les deux sélections qui se diffèrent dans la qualité du contenu ont moins marqué et ont encaissé, les patrons de deux staffs techniques ont surtout à cœur de faire mieux pour atteindre le carré d’as. « On s’attend à un match ouvert face à une équipe qui joue bien au ballon(…)nous allons jouer un match très offensif avec pour objectif de marquer un but de plus que l’adversaire. Nous sommes dans une compétition où il faut être laborieux surtout quand on est à deux matchs d’une finale », a affirmé le sélectionneur national de la RDC.

C’est l’Algérien, Moustapha Gorbal, qui a été désigné par la CAF comme Arbitre central pour diriger ce match de quart de finale du vendredi 02 février 2024 entre Léopards et Syli au stade Alassane Ouattara d’Abidjan à 22 heures. Et le vainqueur de cette confrontation croisera en demi-finale celui du choc Côté d’Ivoire-Mali.

James-Honoré NGANDU/HABARIKWERI.NET

Digiqole Ad

Related post

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *