CAN 2023/ DEMI-FINALE : Des Léopards sans tranchants face à des Éléphants très pesants, la Côte d’ivoire bat la RDC et s’offre la finale !

 CAN 2023/ DEMI-FINALE : Des Léopards sans tranchants face à des Éléphants très pesants, la Côte d’ivoire bat la RDC et s’offre la finale !
Digiqole Ad

Une reprise de volée topée qui lobe Lionnel Mpasi après l’heure de jeu, Sébastien Haller a eu le geste juste d’un renard de surface pour envoyer les éléments de la Côte d’ivoire en finale de la CAN 2023.

La note étriquée de 1 but à 0 a permis aux éléphants de la Côte d’ivoire de triompher des Léopards de la RDC en demi-finale de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations, mercredi 07 février 2024 au stade Alassane Ouattara d’Ebimpé. Au terme d’un choc où chaque équipe avait sa mi-temps, les hommes de Desabre ont été les premiers à se montrer lors de la première période. Acculant les Ivoiriens dès l’entame de la partie, les Congolais ont provoqué des balles arrêtées successives pour mettre la pression sur les cages de Yahia Fofana. Dans un cafouillage sur corner, Bakambu croyait ouvrir le score en reprenant un ballon relâché par le portier ivoirien. Mais son but sera invalidé par le directeur de jeu Libyen pour jeu dangereux de Meschack sur Fofana.

Dans la foulée, Wissa va buter sur le dernier rempart des Éléphants dans un face-à-face. Et le quart d’heure de jeu passé, les joueurs congolais poussifs sur leur temps fort vont baisser d’intensité pour laisser les Ivoiriens mener des attaques placées et des centres travaillés qui vont aboutir à des occasions franches de but. Avant la mi-temps il y aura de la frayeur dans la surface congolaise. Haller mieux placé dans le dos de la défense, des Léopards en déficit de taille, va louper le cadre de la tête et quelques minutes après, Franck Kessié d’un tir au sol à l’entrée de la surface va toucher le montant droit de Mpasi.

Après les citrons, les hommes d’Emerse Faé vont maitriser les événements et survoler la partie. Régnant en maître au milieu de terrain, Frank Kessié en position plus offensive va encore alerter le gardien congolais d’un boulet à l’entrée de l’autre surface et Mpasi va se détendre pour écarter le danger qui guettait la charnière centrale Mbemba-Inonga. Des Léopards repliant face aux Défenses des Éléphants pointées en avant, les mastodontes pachydermiques révoltés pesaient de tout leur poids sur la partie et barrissaient d’envie. Le vieux roublard Max-Alain Gradel va déborder sur le côté pour faire un centre au point de penalty, repris à la retombée par le géant avant-centre de Dortmund. Sébastien Haller, oublié dans le dos de Kalulu, court dans sa détente, va à la Amr Zaki prendre de volée Mpassi (65′) pour son premier but de la compétition mais important pour offrir une finale à domicile à la Côte d’ivoire.

Reprenant encore un ballon mal dégagé dans l’axe ans les dernières minutes de la partie, l’attaquant ivoirien avait une occasion en or de faire le break et s’offrir un doublé, mais son lob tenté depuis l’entrée de la surface va filer en 5m50. Et malgré des changements tactiques de Sébastien Desabre et quelques fulgurances, la réaction des Léopards ne viendra pas jusqu’au dernier coup de sifflet de monsieur Ibrahim Mutaz.

Comme en 2015, la Côte d’ivoire bat la RDC dans le carré d’as et file en finale, réalisant une performance exceptionnelle mais devenue rare, celle de voir un pays hôte aller jusqu’en finale d’une Coupe d’Afrique des Nations. Cet exploit remonte de 2006 avec l’Égypte après la Tunisie en 2004. Pour cette 34e édition de la CAN, la grande finale opposera Ivoiriens et Nigérians pendant que les Congolais feront face aux Sud-africains pour la petite finale.

James-Honoré NGANDU/HABARIKWERI.NET

Digiqole Ad

Related post

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *